Fabrication d'inverseurs

    Dans cette page nous allons vous montrer comment on fabrique un inverseur sinusoïdal depuis la conception jusqu'à la vente. Une fois établi par notre département technique les spécifications que doit accomplir l'inverseur, le département de R+D fait un schéma de principe. Ce schéma est postérieurement perfectionné pour améliorer l'équipement dans des aspects comme la réduction de consommation, l'augmentation de la fiabilité ou l'aide au service technique.

 
Une partie du schéma de l'investisseur

    Une fois terminé le schéma initial on fait la conception du circuit imprimé, en tenant déjà compte des positions des composants pour la version définitive : des potentiomètres, boutons et écran doivent aller dans des emplacements bien définis. Une fois terminée la conception on construit un ou plusieurs circuits pour les prototypes.

 
Conception de d'un des circuits imprimés de l'investisseur

 

Un des circuits imprimés déjà monté
 

    On fait simultanément le programme qui, une fois introduit dans le microprocesseur convertira l'équipement en un inverseur sinusoïdal. Ce programme se chargera de produire les formes d'onde, superviser l'état des accumulateurs, montrer une information à l'utilisateur, informer de possibles problèmes...

 
Fragment du programme de l'investisseur

    Une fois le circuit imprimé et le programme introduit dans le microcontrôleur, en peut commencer les essais dans le laboratoire. Pendant ces essais on fait toutes les corrections nécessaires au programme et au circuit pour que l'équipement accomplisse les spécifications de conception.
 

Essais électriques du prototype

    Pendant ce temps la caisse qui logera l'ensemble est conçue, et on fait la conception de la sérigraphie (ou du polycarbonate). On monte les premières unités complètes pour les essais de domaine. Si pendant ceux-ci on détecte une anomalie on modifie à nouveau le programme et le circuit, en effectuant à nouveau les essais jusqu'à ce que le résultat soit satisfaisant.

 
Assemblage du prototype dans sa caisse définitive

    Quand on a effectué tous les essais de domaine stipulés avec un résultat positif on commence la fabrication en série des inverseurs. Ils sont montés et on teste les bases et les frontaux séparément, en les unissant postérieurement par paires. Selon le modèle qui est fabriqué on forme la tension de sortie, la fréquence et la langue qui sera montrée en écran. Le pas suivant consiste en la calibration de la paire et de garder les données de calibrage (avec le numéro de série et la date) dans notre base de données. On fait les essais finaux de fonctionnement et il est fermé. Il ne manque plus que de l'introduire dans l'emballage avec le manuel.

 
Inverseurs en phase d'assemblage

 

Montés en attendant le calibrage
 
Inverseurs testés et calibrés
 
 Emballage et expédition
 
Page principale